Après la bataille…

Drôle de sentiment après ces dernières semaines riches en émotions en France. J’ai suivi les évènements et la traque en direct, parcouru divers médias et les inévitables réseaux sociaux et puis et puis…j’ai tout éteint pour me préserver, revenir à des pensées sereines, retrouver une forme d’apaisement pour mieux appréhender le monde, la vie.

Après la bataille, il y a les liens qui se tissent de nouveau. Un géant tissu social lors des marches et des minutes de silence. Je suis, pour ma part, retournée au fil qui tisse, à mes ouvrages en cours.

Je partage ici un projet de l’été dernier, la fameuse « Wool War One » organisée par Délit Maille, qui a trouvé un écho international (quand je disais que j’arrive après la bataille…) J’ai donc participé à ce projet et répondu à la mission vareuses.

image

Six vareuses tricotées en 2,5 mm avec le fil Annell envoyé par Délit Maille. J’avoue que le projet a pris une ampleur que j’ai eu du mal à suivre quotidiennement. Je me suis contentée de tricoter.

image

Bataillon prêt

Bataillon prêt

Finalement, l’armée a été constituée à temps et voici une image du résultat, exposé au Musée La Piscine, à Roubaix.

Débarquement

Débarquement

J’étais de passage à Lille pendant les fêtes, mais le temps a manqué pour aller saluer les soldats en personne. J’aurais vraiment aimé voir le résultat, mais mon choix s’est porté sur l’autre musée roubaisien, plus petit : La Manuf’. (j’ai lâché mes aiguilles !)

image

Des métiers...

Des métiers…

Le Musée propose des visites guidées. Assez calme pour le 26 décembre, j’ai eu droit à une visite seule avec la guide. De belles découvertes. La présentation dure une heure et parcourt les progrès et évolutions techniques des métiers à tisser du Moyen-Âge au XXème siècle. Aucune explication sur la filature, puisque le parti pris et de mettre en valeur l’industrie textile de Roubaix et le Musée est installé dans une ancienne usine textile.

La guide a fourni des explications et des démonstrations très claires, c’était vraiment un plaisir de découvrir de nouveau le fonctionnement et le rôle des fils de chaîne, de trame, les cartes perforées qui servent à programmer des motifs Jacquard, les lances automatiques qui améliorent le rendement, les premiers métiers électriques, puis assistés par ordinateur… Tant d’évolution en quelques siècles… Il y a aussi une rubanière et une machine à velours. Quand on achète, par exemple, un rouleau à peindre, de velours pourvu….Et oui, le tissu est partout dans nos vies !

Quelques images :

Le B.a-Ba - Le tissage expliqué aux petits et aux grands

Le B.a-Ba – Le tissage expliqué aux petits et aux grands

Métier datant du Moyen-Âge

Métier datant du Moyen-Âge

L'ancêtre des logiciels : les programmes de motifs en cartons poinçonnés

L’ancêtre des logiciels : les programmes de motifs en cartons perforés

Premiers métiers électriques - la Révolution

Premiers métiers électriques – la Révolution

Cheffe d’atelier

La Manuf'

La Manuf’

 J’aimerais maintenant visiter une filature pour remonter vers les origines de la fibre végétale ou animale qui devient fil à tisser, broder, tricoter…
Puisque la rédaction de cet article m’aura permis un retour aux origines, je termine avec une image d’un secteur pavé deuch’Nord, que le Chéri est allé salué à sa façon.

Sous les pavés...

Publicités
Cet article, publié dans Couture, L'Art et la Manière, Made in..., Mix, Monde, Tricot, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s