Où il est question de commande spéciale

Il y a quelques mois, j’ai reçu un message de la plus grande de mes nièces, contenant une commande spéciale. Du haut de ses 7 ans, elle partage sa chambre avec sa petite soeur et, en quête d’intimité (ou pour mieux se la péter en cachette lorsqu’elle chante à tue-tête), elle m’a demandé un rideau pour pouvoir séparer la pièce en deux quand bon lui semble.

Pas de pression pour moi, fille de marchands de rideaux faits main et sur-mesure ! De passage cet été, j’ai pu prendre les mesures avec elle et juger sa motivation. J’ai alors compris qu’elle pensait que c’était mon métier, de prendre les commandes spéciales de froufrous, trucs en tous genres faits de laine ou de tissu. Que nenni ! Mais tata aime ça, les froufrous-défis 🙂

Donc évaluation du terrain : un rideau (au milieu de rien, parce que devant une fenêtre, ce serait tellement moins marrant), à poser en sous-pente. Et surtout pas rose ! (c’est vrai, on commence à se tanner) Donc si possible rayé bleu, gris et blanc.

De retour à Montréal, j’avais gardé en tête ce projet pour son anniversaire (puisque j’avais grillé ma carte Gretel d’avance…). C’est donc lors d’une virée chez Plazatex avec PerrinPimpim que j’ai trouvé ce tissu à fines rayures, dans les tons demandés par la demoiselle.

image

Pour faire simple (et pallier les éventuels changements d’avis de la princesse ou des problèmes techniques à rencontrer), je choisis la solution velcro, très pratique car on peut l’enlever quand on veut et également laver le rideau en machine. Cela évite aussi trop de bricolage lors de l’installation, et j’avais déjà réalisé de petits stores droits sur le même principe.

C’est parti pour une petite esquisse histoire de déjouer les pièges. Comme je travaillais en même temps la blouse Marthe, j’ai repris l’idée de faire de légères fronces pour avoir un petit effet « rideau ».

Attention les yeux, patron de pro

Attention les yeux, patron de pro

Hop hop hop, je me lance et advienne que pourra !
Finalement assez basique avec ourlets sur les côtés et en bas.

Objet fini

Objet fini

Velcro

Velcro

Et voici le rideau posé dans la chambre :

Sous-pente

Sous-pente

Côté coulisse

Côté coulisses

Pour avoir réalisé le rideau à des milliers de kilomètres de la chambre, j’estime que je m’en suis bien sortie ! Ouf !

Et la nièce de préciser : « si j’ai d’autres commandes spéciales, je t’écrirai tata ». Mais bien sûr !

Publicités
Cet article, publié dans Couture, L'Art et la Manière, Mix, Tricot, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Où il est question de commande spéciale

  1. Et ben !!!! Tu t’en sors comme une pro !!! Il est super réussi ce rideau !!!! J’adore l’astuce du velcro pour « au cas où » et pour l’installation facile !!! Vraiment bravo, tu es une super tata !!!

  2. Perrinpimpim dit :

    Tu as grave assuré ! Pour que ça tombe si bien si juste, bravo ! Et cette nièce, elle est extra !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s