Ne jamais dire jamais…

Allo la blogo, je viens vous présenter mon premier châle tricoté !

Mer de mousse

Mer de mousse

Oui j’avais déjà fait…et défait quelques tentatives par le passé : du simple chèche uni au trendy châle recommencé moultes fois, mais sans grande motivation.
Surtout que depuis quelques années, je ne porte plus de foulards, écharpes, chèches, etc. L’hiver un snood, mais c’est à peu près tout.

Et puis, à force de voir les projets des autres défiler dans les vidéos ou sur Ravelry, j’ai eu envie de tricoter le châle Masgot, plus pour son aspect fini que pour le tricoter. Mais avec son travail en aiguilles 4,5 mm, ses rayures et les possibilités qu’il offre en termes de couleurs, j’ai vite été conquise !
C’est surtout la tricoteuse deuch’nord Anne-Sophie, aka dudette, qui m’a poussée à agir ! Elle n’aimait pas tricoter les châles, mais a craqué pour le modèle et les couleurs choisies, puis a fait son coming-out chalo-tricotesque, en expliquant combien ce modèle était plaisant à réaliser. Ni une ni deux, j’ai donc rendu une petite visite à Espace Tricot avec pour mission de trouver des couleurs identiques sans y laisser un bras.

J’ai choisi un bleu marine (zone de confort), à assortir avec un gris clair, légèrement nuancé, puis un coloris muscade pour les insertions de couleurs.

On monte les mailles et c’est parti !

Début du châle

Début du châle

Admirez ma belle tasse réalisée un lundi pluvieux avec ma cousine au Céramic Café 🙂

J’ai vraiment aimé tricoter ce modèle car le patron est parfaitement clair : il y a les explications nécessaires, sans trop de détails. J’adore lire un patron, me poser une question et trouver la réponse à la ligne suivante ; c’est le cas de ce patron, créé par Justyna Lorkowska.

4ème insertion

4ème insertion

Le châle monte tout seul au fil des rayures, il faut juste un peu de concentration pour les insertions de couleur, qui sont réalisées en rangs raccourcis. On augmente de deux mailles à chaque rang et on termine avec environ 400 mailles sur les aiguilles. Cela ne m’a pas semblé trop long, même le rabattage final : je n’ai pas râlé, preuve que cela m’a vraiment plu 🙂

Voici donc le résultat après deux mois de travail :

Le châle Masgot

Le châle Masgot (avant blocage)

Blocage

Blocage

Il est effectivement très grand, un bon 2m50 et s’enveloppe bien autour du cou.

image

image

Quelques restes de laine 🙂

 

image

Pour le moment, je ne fais que le regarder, mais j’ai hâte de le porter cet automne !

Modèle : Masgot de Justyna Lorkowska
Taille unique
Aiguilles 4,5 mm
Fils choisis :
Artfil, qualité BELLE, coloris Clair de lune – 1 écheveau (c’est doux)
Madelinetosh, qualité Tosh Merino Light, coloris Ink – 0.75 écheveau (c’est très doux)
Sweetgeorgia Yarns, qualité Tough Love Socks, coloris Ginger – 0.35 écheveau (c’est très très doux)

Publicités
Cet article, publié dans Made in..., Méli-Mélo..., Mix, Tricot, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Ne jamais dire jamais…

  1. Il est magnifique ce châle !!!! C’est vraiment un super modèle et j’adore les couleurs que tu as choisies !!! C’est chouette que tu te sois laissée tenter par ce patron et qu’il t’ait plu surtout !!!! Si les rangs de 400 mailles ne t’ont pas dérangé, c’est que vraiment, il est bien !!! 😉 !!!

  2. virgiemonica dit :

    Il me tente trop ce modèle… Il faut que je me lance!

  3. Ping : Mon col Papyrus | De Mailles et de Mots…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s