La rentrée des pivoines

Et….septembre ! et les éternelles photos de rentrée…
Septembre, c’est le mois des anniversaires de mes deux nièces chouchoutes.

Cette année, j’avais envie de leur faire un vêtement cousu (plus rapide que tricoté bien sûr) et j’ai orienté mes recherches sur un haut sympa, pour utiliser des petits coupons en stock.

J’ai rapidement jeté mon dévolu sur le top PEONY de la marque Ikatee Couture. Un top moderne, mais « so girly » grâce à son petit noeud. Le patron propose différentes versions (sans manches, manches courtes, manches longues, avec noeud, sans noeud, etc.)

J’ai donc investi 9,99 euros et découvert l’univers d’Ikatee. En s’inscrivant à son infolettre, on reçoit un patron gratuit, c’est déjà :
– très chic de sa part
– une bonne approche pour voir si on aime l’univers et la façon dont les patrons sont faits.

Quelle joie de constater au téléchargement des PDFs qu’il existe un fichier par taille (merci d’avoir pensé aux myopes fatiguées en fin de journée) et qu’il existe des tailles intermédiaires, c’est-à-dire qu’il va du 3 au 12 ans et propose chacune des grandeurs : 3, 4, 5, 6 etc….  D’habitude on a l’impression que les impairs sont bannis des patrons.

Transformateur électrique et machines canadiennes enfin installés, je peux donc m’y mettre mi-août. Là je me plante considérablement en pensant que ma filleule va avoir 8 ans…en vrai c’est 7 😛 Mais comme elle est grande, ça devrait passer 🙂

D’abord, les joies de la couture en été, c’est de couper son tissu dans le jardin ! (j’y ai pris goût et même ces jours, je le fais…c’est un petit plaisir devenu grand) – J’ai choisi un coton acheté chez Mondial Tissus l’été précédent : un imprimé étoiles fuchsia sur fond beige.

Les premières étapes sont les plus fastidieuses si l’on peut dire, car il faut faire des roulottés à la surjeteuse. J’ai choisi pour Jeanne la version manches longues avec noeud au centre devant. Version non doublée. Parce que je voulais faire vite.

Dans sa multitude de propositions, le patron est malgré tout très clair. En fonction de l’option choisie, je ne me suis jamais sentie perdue dans un flot d’informations inutiles… C’est plutôt positif et intuitif.

Une fois l’épreuve des roulottés passée, le tout s’enchaîne très vite.

Bride et bouton à l’arrière

La seule chose qui me rend perplexe est l’ourlet du bas. Je comprends bien que la meilleure option est la doublure. Mais sans doublure, le patron indique à la toute fin un ourlet de 1 cm à faire, en bas : quid alors du noeud et du roulotté ? C’est un mystère pour moi.

Je me casse la tête avec cela et vois bien que les versions proposées en ligne, assez peu nombreuses pour le moment, ont un roulotté apparent et donc pas d’ourlet… Bref c’est ambigu et laisse une débutante-intermédiaire comme moi un peu sur le carreau…

Aussitôt reçue dans une enveloppe de 2 cm sur 2, la voici portée par notre mannequin qui n’a pas peur des plis !

Elle l’adore et la taille est idéale.
Sa grande soeur voulant lui piquer un jour sur 2, je me suis donc lancée dans une deuxième version, dans un coupon jersey tricoté cette fois.

La grande Louise fête ses 9 ans et j’ai choisi le noeud sur le côté, et l’insertion de la poche sur la poitrine, pour un look plus collège (tout ça c’est dans ma tête, on est d’accord)

Donc j’avais un superbe coupon origami beige et noir, dégoté à une vente d’atelier Annie 50. Le tissu est imprimé au Québec, un joli souvenir, mais le coupon était très petit.

C’est parti, à grand coups de surjeteuse cette fois, youpi !

La popoche

L’histoire du petit coeur pailleté sur la poche : j’ai acheté un legging chez H&M très très très très soldé, pour mon petit garçon. Un pantalon gris tout doux avec un petit coeur sur le devant, que j’ai décousu et cousu sur la poche de cette Peony 🙂
Une anecdote qui plaît beaucoup à Louise depuis que je lui ai racontée !

Résultat final

Donc j’ai oublié de préciser que la grande fêtant ses 9 ans, j’ai été un peu fainéante barbare et ai repris le patron en taille 8 ans et ajouté 1 cm partout (et 3 en bas, je crois, car elle est taillée mannequin) – ce qu’il ne faut pas faire quand on est consciencieuse 😉

J’ai pu lui offrir en vrai et elle l’a beaucoup aimé. Elle l’a porté le jour suivant et les copines de classe en raffolent.

Voyez comme la demoiselle a saisi le style du vêtement

A refaire sans hésiter, mais la prochaine fois, avec doublure.
C’est un chouette patron, comme le reste de la gamme que la créatrice propose.
Niveau marketing, elle est au point, j’ai reçu au moins 5 courriels après mon achat, me demandant des nouvelles, si j’avais bien téléchargé mon patron, si j’avais cousu la bête….
J’ai envoyé un retour, mais pas de réponse depuis…

Patron : Peony
Marque : Ikatee
Taille : 8 ans et 8 ans + 1 cm tout autour
Tissus : coton beige à étoiles fuchsia (Mondial Tissus)
Jersey tricoté origami (Annie50)

Lecteurs assidus de ce blog, on n’en a pas fini avec les coupons origamis, je vous le dis !
A très vite !

Publicités
Cet article, publié dans Couture, L'Art et la Manière, Made in..., Mix, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La rentrée des pivoines

  1. eva pelletier dit :

    j’adore les coupons origami

  2. Ping : Blouse Origami | De Mailles et de Mots…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s